Taikai IdF, 2008

Coupes individuelles et par équipes
Ligue ile-de-France de Kyudo 2008

C’est pour la deuxième année consécutive au Gymnase Thomas Mann de Paris 13ème que se sont déroulées les 5 et 6 Avril 2008 la coupe par équipe et la coupe en individuel de la LIFKT.

Samedi 5 avril : Coupe par équipe

La journée de samedi fut ouverte par une cérémonie à la mémoire de Françoise Laval décédée une semaine plus tôt et dont la cérémonie funéraire se déroulait le jour même à Belle-Ile.
Silence, recueillement, concentration. Chaque pratiquant, l’un après l’autre, a offert son tir à cette grande Dame qui nous a tant donné et dont le sourire rayonnant perdurera en nos cœurs.
La mato, qui étonnamment avait été criblée de flèches fût, comme le veut la tradition, découpée par Dominique Sensei puis brulée devant le petit autel où nous nous étions tous réunis. Les cendres furent ensuite dispersées sur l’azuchi.

Cet hommage rendu, la vie continuant inexorablement son cours, le Taikai pouvait alors prendre place. A cet effet, un Hitotsumato Sharei fut réalisé par Dominique Guillemain d’Echon, Thierry Guillemain d’Echon et Christophe d’Alessandro en tir d’ouverture.

Pour la coupe par équipe, il y avait neuf équipes inscrites. Les 30 premières flèches de chaque équipe ont permis de déterminer les 8 équipes pouvant entrer en lice pour la coupe. Un tirage au sort a alors désigné les équipes devant se rencontrer.

Par affrontements et éliminations successives, c’est l’équipe AKE du Kyudojo de Dominique Inarra , constituée par Carole Dubus, Marc Bertin, Yumi Minaminaka qui a remporté la coupe LIFKT 2008 contre l’équipe ATK comprenant Roger Gateff, François Pascal-Mousselard et Arnaud Vojinovic, classée 2eme.

JPEG - 40 ko
Carole Dubus, Marc Bertin, Yumi Minaminaka

L’équipe constituée de Michiko Iwata, Jean-François Breuiller et Kaoru Okabe a remporté la troisieme place.

Le prix du meilleur score de la journée fut attribué à Patrick Philippe (AMKT) avec 14 flèches sur 19 tirées (8 sur 10 pour le tournoi homologué).

Dimanche 6 avril : Coupe en individuel

Dimanche, jour de la coupe en individuel LIFKT, le Taikai fut ouvert par un tir en Tachi Sharei sur une mato réalisé par Dominique Guillemain d’Echon, Thierry Guillemain d’Echon et Bruno Lenrouilly .

Pour ce Taikai, les dix premières flèches tirées par chaque concurrent, comptant pour le classement au championnat de France, permirent de déterminer les 16 archers pouvant entrer en lice pour la Coupe.

Un tirage au sort détermina les archers devant s’affronter deux à deux. Un deuxième tour permis de déterminer les quatre tireurs pouvant concourir pour les deux demi- finales : Michel Dupont et Nicolas Ladron de Guevara d’une part, Jais Azoulay et Maurice Boniface d’autre part.

Après de multiples rebondissements, les deux finalistes furent désignés : Michel Dupont et Jais Azoulay.

La petite finale fut remportée par Nicolas Ladron de Guevara obtenant la troisieme place.

JPEG - 37.7 ko
Nicolas Ladron de Guevara

Michel Dupont s’imposa comme vainqueur remportant ainsi la Coupe en Individuel LIFKT 2008, devant Jaïs Azoulay, 2eme.

JPEG - 42.5 ko
Michel Dupont

A l’issue de cette finale les trois lauréats ont effectué un Hitotsumato Sharei comme Tir de Clôture.

Philippe Quetteville
photos Sophie Ber


6 avril 2008, nouvelle lune

Nous venons de vivre un grand moment de Kyudo ce week-end, à l’occasion des coupes LIFKT, par équipe le samedi, en individuel le dimanche.

Grand parce que les valeurs au cœur de notre art, Vérité, Bonté, et Beauté, étaient tout simplement au rendez-vous.

Incarnées d’abord, par la présence de Dominique et Thierry Guillemain d’Echon, indéfectibles dans leur bienveillante attention, toujours discrets et toujours généreux, maintenant sans force le cadre et favorisant l’émergence du meilleur en chacun de nous ; incarnées ensuite par celles de tous, engagés avec sincérité dans la pratique, attentifs et bienveillants, nobles et combatifs.

L’hommage rendu à Françoise Laval en début de compétition, a ouvert la voie au respect et à l’harmonie de notre rendez-vous. Nous avons, à chaque entrée, salué son sourire et respiré le parfum du « chant des bambous » qui s’élevait du tokonoma. Le nombre impressionnant de flèches qui ont touché le cœur de la blanche mato a inauguré une rencontre où les trios et duels finaux ont fait valoir le meilleur : le courage et l’honneur associés à l’humilité.

Il y a des jours comme ceux là où l’on dit simplement merci d’être là,
de passage dans le partage …
Et cette joie peu à peu naissant du lâcher,
encore je la veux goûter …

Mes remerciements vont aussi à mon Senseï, Dominique Inarra, Renshi 5 dan de kyudo.

Carole Dubus
3ème dan de kyudo

Recommended Posts
Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite

Not readable? Change text. captcha txt