CR – Stage d’initiation – Falaise Verte

Le stage d’initiation au Kyudo s’est déroulé cette année du 15 au 21 août au Centre Zen de la Falaise Verte. L’équipe encadrante était constituée de : Christine Ondel Renshi, assistée de Jean-Marc Lacombe , Sylvie Birrittieri , Carole Dubus et Stéphane Louise, tous encadrants de dojos différents.

La soirée d’ouverture du stage et de présentation des participants s’est tenue en présence de Charles-Louis Oriou Renshi qui a présenté plus particulièrement les structures et l’organisation du Kyudo en France, en Europe et sur le plan international.

Le lendemain le stage débuta par un Yawatashi, tir de cérémonie réalisé par Charles-Louis Oriou assisté de Christine Ondel et de Carole Dubus.020357

Les stagiaires inscrits étaient au nombre de 19, 11 hommes dont un adolescent et 8 femmes.Tous les âges étaient représentés. Les régions d’origine étaient situées majoritairement dans la moitié Est de la France avec Paris comme point extrême au nord, et Perpignan comme point extrême au sud et deux exceptions Saint Jean-Pied-de Port en Pyrénées Atlantiques et Arlon en Belgique.

04149Les participants ont tous montré une grande détermination pour l’apprentissage des bases du kyudo et beaucoup de courage pour pratiquer par une telle canicule.La progression quotidienne a été importante et la présence de nombreux stagiaires aux séances de tir libre le soir est la meilleure preuve de leur intérêt et de leur motivation malgré la chaleur et la fatigue que celle-ci a engendrée. Presque tous les participants ont pu lâcher leur flèche en sharei à la fin du stage sans assistance.
La semaine s’est déroulée globalement conformément au programme prévu mais on a pu noter des phases d’accélération (explication du tenouchi dès le dimanche) et à l’inverse des phases de ralentissement en fonction de l’adaptation au rythme des stagiaires et des contraintes d’exposition au soleil: pratique prolongée de subiki (ouverture de l’arc à vide), du gomuyumi (étude du mouvement d’ouverture de l’arc avec une bande de caoutchouc) et du tir accompagné par un encadrant pour permettre aux stagiaires d’affermir leur tir en sécurité. Le programme prévisionnel laissait ouvertes les options de lectures et de cérémonies ce qui a permis de les choisir collégialement au gré des circonstances et de l’attente des stagiaires.
04368

Des plages assez longues de détente ont permis aux stagiaires de profiter des baignades en rivière en début d’après-midi et la pratique de zazen au lever du soleil, bien que facultative, a été suivie et appréciée de tous.

Découvrir le kyudo, c’est partir à l’aventure : aventure réussie pour les pratiquants néophytes qui ont pu mettre à jour des ressources intérieures insoupçonnées en pratiquant la voie du grand arc asymétrique…

Recommended Posts
Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite

Not readable? Change text. captcha txt