Dojo de Noisiel

Le projet de Kyudojo de Noisiel a pris toute la dimension fédérale et nationale qu’il ambitionnait grâce à la commission Gasser (présidée par Pierre Gasser, trésorier de la FKT) mise en place par l’Assemblée Générale 2009 de la FKT. La commission a exposé ses conclusions à l’AG 2010, qui a conclu à la faisabilité du projet, à son importance stratégique pour le développement du Kyudo en France, et qui en a validé les principes de financement.

Ce premier Kyudojo public français, rendu possible grâce à une aide considérable de la ville de Noisiel, permettra l’accueil de la plupart des événements régionaux, nationaux, voire internationaux, dans un cadre agréable et à seulement 30 minutes du centre de Paris. Ce Kyudojo traditionnel conviendra pour 5 ou 6 cibles, qui pourront dans le cas d’événements exceptionnels être complétées de deux Shajos temporaires de 5 cibles installés dans les Tennis couverts situés sur le même site.

Ce Kyudojo public sera administré collectivement pas la FKT, la LIFKT, l’AKVM et la mairie de Noisiel.

L’année 2011 a été consacrée à la consolidation du projet (dont l’obtention du permis de construire, la finalisation du cadre juridique, etc.), et la construction est prévue commencer courant 2012.

Pour plus d’information, consulter sur le site de K2N (Kyudojo National de Noisiel)

Télécharger les dernières Gazettes K2N ici:

Recommended Posts
Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite

Not readable? Change text. captcha txt