Coup d’envoi à Tokyo de la Coupe du Monde – Paris 2014

Deux ministres et un vice-ministre japonais
ont assisté à la réception donnée à l’Ambassade de France
pour le coup d’envoi de la prochaine Coupe du Monde de Kyudo
les 19 et 20 juillet prochains à Paris 

 

lancement Coupe du Monde Ambassade de France au Japon

De gauche à droite : M. Nobuteru Ishihara, ministre de l’Environnement, M. Hakubun Shimomura, ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et des Technologies, M. Christian Masset, ambassadeur de France, la Princesse Takamado, M. Jérôme Chouchan, administrateur de la Fédération internationale du Kyudo, Mme Akiko Santo, sénatrice et présidente du groupe d’amitié France-Japon du Sénat, et M. Yoshitaka Sakurada, vice-ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et des Technologies.
© Ambassade de France au Japon

 

Le 04 avril Christian Masset, ambassadeur de France de France à Tokyo a organisé une réception pour lancer officiellement la Coupe du Monde de Kyudo en FranceFait rare parmi les 200 personnalités réunies pour l’occasion on a noté la présence de trois ministres et d’un vice ministre – le ministre de l’Education, de la Culture, des Sports, de la Science et des Technologies (MEXT), M. Hakubun SHIMOMURA, son vice-ministre chargé des Sports, M. Yoshitaka SAKURADA et le ministre de l’Environnement, M. Nobuteru ISHIHARA. 

Monsieur l’Ambassadeur de France a rappelé que le kyudo, en tant qu’art martial, discipline du corps et de l’esprit, est au confluent de deux champs majeurs de la relation franco-japonaise : la culture valorisée par le 90ème anniversaire du partenariat culturel franco-japonais et le sport comme l’a reflété la visite récente de la Ministre Française des Sports, dans le contexte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020.

« C’est un honneur pour la France d’être choisie pour l’organisation de la 2édition de la Coupe du Monde, 1édition à l’étranger » a-t-il déclaré à l’issue de son discours.

Monsieur Takeo Ishikawa, président de l’IKYF, a quant à lui souligné l’objectif de l’IKYF : « transmettre et promouvoir la culture traditionnelle japonaise à travers le kyudo pour contribuer au développement de l’amitié et de la coopération entre les pays pour un monde en paix. » 

Monsieur Jerôme Chouchan, pratiquant français haut-gradé et membre de l’IKYF vivant à Tokyo depuis 25 ans s’est exprimé en conclusion : « Ce qui attire les pratiquants non japonais, c’est le désir de découvrir une autre culture, un monde et des repères différents. Quand j’ai commencé le kyudo je croyais que c’était un art tout à fait unique, propre au Japon. Au fil des ans je me suis aperçu que cela touchait des valeurs universelles, intemporelles, propres à tout être humain, quelles que soit ses origines et son style de vie. » 

S. A. I. la Princesse Takamado, présidente d’honneur de la Fédération internationale de Kyudo, a pris la parole pour saluer le choix de Paris pour cette 2e édition de la Coupe du Monde de Kyudo. Ils ont été rejoints sur scène par M. Hakubun SHIMOMURA (ministre du MEXT), M. ISHIHARA (ministre de l’environnement), M. SAKURADA (vice-ministre du MEXT) et Mme SANTO (présidente du groupe d’amitié FR-JP à la Chambre des conseillers).

A l’issue des discours, des pratiquants haut-gradés, français et japonais, des élèves du Collège Hirose de Sendai, du Lycée Honjo d’Akita ont organisé des démonstrations ouvertes par le maître Takeo ISHIKAWA, Hanshi-Kyudan et président de la Fédération internationale de Kyudo.

démo Tokyo

 

 

Compte-rendu de l’évènement de Kyudo à l’Ambassade de France à Tokyo le 04 Avril 2014,
par Charles-Louis Oriou

Monsieur Christian MASSET, Ambassadeur de France au Japon a été informé par Jérôme Chouchan (Administrateur de l’IKYF) de l’organisation de la Coupe du Monde de Kyudo en France en Juillet 2014. Il a désiré créer un évènement de Kyudo à l’Ambassade en invitant les Ambassadeurs des pays qui participeraient à la Coupe du Monde. En novembre 2013, une délégation de l’IKYF (Ishikawa sensei, Messieurs Harada et Miike) et de la FKT (Laurence et Charles-Louis Oriou avec Jérôme Chouchan) a étudié comment organiser et configurer une démonstration sur la pelouse de la Résidence de France à Tokyo. La date du 04 Avril 2014 a été arrêtée car S.A.I. la Princesse Takamado (Président d’Honneur de l’IKYF) serait présente.
L’évènement s’est déroulé en plusieurs phases.
Une trentaine de pratiquants de Kyudo ont installé l’Azuchi de 5 Mato tôt le matin, ainsi qu’une tente pour le Shajo avec au sol, une simple moquette grise de 2,50 mètres, car la pluie menaçait.

A partir de 11h00, Claude Luzet, Jérôme Chouchan et moi avons pris nos quartiers dans une salle de la Résidence devenue vestiaire. C’est ainsi que nous avons pu voir les archers traditionnels préparer leur matériel et se vêtir. Ce qui a été le plus impressionnant a été le temps qu’il a fallu à Ishikawa Sensei pour revêtir son habit blanc de cérémonie avec Okazaki Sensei et Toba Sensei pour l’aider. Une répétition des tirs de démonstration de 4 flèches en Tachi Sharei a eu lieu. Les archers traditionnels ont fait une répétition en tirant leur vingtaine de flèches en progressant vers les Mato avec leurs cris puissants.

A 14 h30 une conférence de presse a eu lieu. Devant une vingtaine de représentants de la Presse internationale, cinq personnes étaient à la table avec derrière elles l’équipe du Japon sélectionnée pour la Coupe  du Monde. Le Président de l’IKYF et de l’ANKF Takeo Ishikawa a lu une déclaration générale sur l’IKYF et la Coupe du Monde puis Izuru Kato Président du tournoi, a donné des explications plus pratiques sur la Coupe du Monde en France. Jérôme Chouchan a parlé du développement du Kyudo en Occident. Enfin Claude Luzet a parlé pendant environ 10 minutes pour présenter et annoncer officiellement la création du premier Kyudojo public hors du Japon, en France à Noisiel, et son inauguration le 23 Juin 2014 en présence de S.A.I. la Princesse Takamado et Ishikawa sensei (Hanshi 9e dan ANKF).

A 16h00, Environ 200 personnes « tirées à quatre épingles » étaient présentes. L’évènement a débuté par trois discours : celui de Christian Masset Ambassadeur de France, celui de S.A.I. la Princesse Takamado et du Président Ishikawa. Jérôme Chouchan a prononcé le Kampai traditionnel.

Des invités de renom étaient présents, M. Nobuteru Ishihara, ministre de l’Environnement, M. Hakubun Shimomura, ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et des Technologies, Mme Akiko Santo, sénatrice et présidente du groupe d’amitié France-Japon du Sénat, et M. Yoshitaka Sakurada, vice-ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et des Technologies. Des parlementaires japonais connus étaient présents, ainsi que beaucoup d’Ambassadeurs de pays participant à la Coupe du Monde.

A 16h30 les démonstrations ont débuté avec la bienveillance des Kami qui ont attendu la fin des tirs pour faire pleuvoir.

  • Takeo Ishikawa Sensei pour un Makiwara Sharei.
  • Les représentants de la France pour un mochimato sharei : Claude Luzet sensei (Kyoshi) Charles-Louis Oriou (Kyoshi) et Jérôme Chouchan (RenshiF).
  • Les représentants du Japon à la Coupe du Monde : Messieurs Nozomu Yoshida, Yusuke Iiyama, Akito Omori et Jyun Yamaguchi.
  • Les élèves du Collège Hirose de Sendai
  • Les élèves du Lycée Honjo d’Akita
  • Satsuma Heki Ryu Koshiya Kumi Yumi

A 17h15 un cocktail a permis de conclure cet évènement. Claude et moi avons été sollicités par des journalistes. Pendant ce temps de petites mains démontaient sous la pluie l’Azuchi.
A 18h30, l’évènement a été clôturé.
D’après Jérôme, les démonstrations ont impressionnés les invités nationaux et internationaux. S.A.I. la Princesse Takamado ainsi que l’IKYF étaient aussi très heureux du succès et de la qualité de l’événement.

L’Ambassadeur de France était lui aussi très satisfait et nous pouvons espérer son soutien pour le lancement de la Coupe du Monde à Paris.
La délégation française a été invitée au repas du soir à la table de S.A.I. la Princesse Takamado, du Président Ishikawa et de Madame Ishikawa, de Messieurs Okazaki, Kato et Harada ainsi que de la mère de la Princesse qui est très impliquée dans « International Benevolent society Les Amies de Langue Française ».

C’est à cette occasion que nous avons fait des photos et des discours. Devant les très amicales provocations des quatre archers de l’équipe japonaise qui tentaient de nous faire croire qu’ils étaient numéro 1, je les ai informés que notre équipe serait bientôt constituée peut-être avec certains archers qui avaient gagné la première Coupe du Monde. Paul-Henri Bleu qui nous avait accompagnés pendant toute la journée, a bien voulu traduire mon improvisation.

 

Les archers japonais acteurs de la démonstration
De gauche à droite : l’équipe du Japon-Paris 2014, les élèves des collège et lycée, les archers traditionnels Satsuma Heki Ryu

Tir ambassade archers

 

 

Tir ambassade spectateurs

 

L’azuchi installé, puis démonté,  dans les jardins de l’Ambassade de France

Tir ambassade Azuchi 1 Tir ambassade Azuchi 2

 

De gauche à droite: Claude Luzet, la Princesse Takamado, Jérôme Chouchan, Charles-Louis Oriou.

Photo officielle

Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite

Not readable? Change text. captcha txt