Dojobiraki K2N Noisiel

Le 23 juin 2014, Son Altesse Impériale la princesse Hisako Norihito de Takamado nous a fait l’honneur au cours de son escale à Paris de venir inaugurer le Kyudojo National de Noisiel. Pour cette cérémonie elle était accompagnée d’Ishikawa Takeo, Hanshi 9ème Dan, président de l’IKYF et de Kato Izuru, Hanshi 8ème Dan, administrateur de l’IKYF et directeur de la coupe du monde de Kyudo 2014 .

Parmi les autres personnalités qui ont répondu à l’invitation du maire de Noisiel M Daniel Vachez, il y avait le chargé d’affaire de l’ambassade du Japon en France M Fujiwara, M le Sénateur Vincent Eblé président du Conseil Général, M le Député Emeric Bréhier, M Paul Miguel président de la Communauté d’Agglomération de Marne-la-Vallée – Val Maubuée. Les communes voisines étaient aussi représentées par leurs élus, les clubs d’arts martiaux de Noisiel et les fédérations nationales représentées par leurs dirigeants.

 

Photos © Eric Moulin
Photos 133 et 173  ©Do Delaunay

Plus de 200 personnes ont assisté aux cérémonies officielles qui se sont déroulées de 13h à 15h, et qui ont été suivies jusqu’à 18h par un Shukushakaï (ou ‘tirs de félicitation’) offerts par une cinquantaine des pratiquants de Kyudo présents en célébration de cette cérémonie, et de la prochaine mise en service du Kyudojo National de Noisiel. Les cérémonies ont inclus la plantation commémorative de trois cerisiers du Japon, une suite d’allocutions où les différentes personnalités ont loué les qualités du Kyudojo, et exprimé leurs vœux pour sa contribution au développement du Kyudo en France et en Europe. En signe de gratitude pour sa présence, le maire de Noisiel a présenté à Son Altesse Impériale une aquarelle représentant le Kyudojo, commandée pour l’occasion à un artiste local, Gille Bauché. La Princesse Takamado a de son côté offert deux Hama-yumi (arcs porte-bonheurs fabriqués à Miyakonojo) en témoignage de son appréciation et en remerciement pour cette contribution au rapprochement entre les cultures japonaise et française.

Ishikawa Takeo Sensei a ouvert la série de tirs de cérémonie par un Makiwara Sharei, qui a été suivi par un Yawatashi réalisé par trois des personnes qui ont été parmi les plus impliquées dans le projet : Claude Luzet, Patrick Philippe et Vincent Payen. Pour terminer ce fut un Hitotsumato Sharei avec Laurence ORIOU, Giorgio LUCCHESI et Charles-Louis ORIOU. Et c’est par la séance traditionnelle de photos officielles que ce sont conclues ces deux heures de cérémonies qui ont laissé des impressions aussi intenses parmi les initiés au Kyudo que parmi les personnes qui le découvraient pour la première fois.

Recent Posts
Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite

Not readable? Change text. captcha txt