Un enseignement par des hauts gradés

L’enseignement du kyudo n’est pas rémunéré. Les dojos fonctionnent sous forme d’Association Loi 1901. Une cotisation annuelle est fixée par chaque association, qui permet de subvenir au fonctionnement du dojo (location des salles, achat de matériel de base,…). A cette cotisation s’ajoute le coût de la licence FFKT, de 40 euros par an, ainsi que la cotisation annuelle à la FFAB, qui est de 33 euros par an (pour les adultes), soit un total de 73 euros, assurances comprises.

Des stages de perfectionnement

De nombreux stages fédéraux (gratuits) sont organisés tout au long de l’année. L’adhésion à la FFKT-FFAB est obligatoire pour pouvoir participer à ces stages, pratiquer dans les différents dojos affiliés en France, et participer aux stages internationaux et aux passages d’examens organisés chaque année par l’IKYF.

Des stages d’initiation

Un stage d’initiation au kyudo est proposé chaque année durant l’été au centre zen de la Falaise Verte, en Ardèche. Il permet aux personnes désirant découvrir cette discipline de s’initier dans le cadre exceptionnel d’un vrai dojo traditionnel en plein air sous la direction des plus hauts gradés de la Fédération Française. Ce stage n’est ouvert qu’aux débutants, donc non encore affilié à la FFKT, ou aux pratiquants très débutants (moins de 6 mois de pratique).

Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite