Composée de Michel Dupont, Marc Bertin et Patricia Stalder, l’équipe de France a brillamment remporté le premier Tournoi International de Kyudo qui a eu lieu à Tokyo le 24 avril dernier sous l’égide de l’International Kyudo Fédération (IKYF) présidée par le Japon. Elle s’est brillamment imposée devant la Grande Bretagne et la Finlande. Le Japon ayant été éliminé dès le premier tour.

Crée en 2006, sous le haut patronage de la Princesse Impériale Hisako Takamado, l’International Kyudo Fédération (IKYF) vient d’organiser pour la première fois un grand Tournoi International de Kyudo au dojo du Chuo Dojo, tout près du temple du Meiji Jingu à Tokyo. De nombreuses nations étaient présentent à ce premier grand rendez-vous : Etats Unis, Russie, Argentine, Canada, Norvège, Finlande, Suisse, Espagne, Nouvelle Zélande, etc.) dont les épreuves se sont déroulées sur deux jours en présence de la Princesse Impériale et d’un jury constitué de maître japonais

Sélectionnés en quart de finale, nos trois archers ont porté bien haut les couleurs de notre pays. Leur performance a été remarquable par le nombre de points marqués puisque à la demi-finale leurs 12 flèches (4 par tireurs) ont toutes touchées la cible. En finale, la victoire était nette avec 8 points pour la France et 4 pour la Grande-Bretagne malgré des débuts prometteurs.

Mais là ne s’arrête pas le mérite des trois français car la qualité du tir était aussi au rendez-vous. Le geste était juste et beau. L’équipe était en parfaite harmonie et a réalisé une suite de Shareï (tir à plusieurs) de très haute tenue démontrant superbement toutes les qualités du kyudo de l’entrée sur le Shajo (pas de tir) jusqu’à la sortie. Devant cette prestation exceptionnelle de l’équipe de France, les juges japonais sont sortis de leur réserve naturelle et ont joint leurs applaudissements à ceux des spectateurs.

Ce premier titre international a été remis à Michel Dupont, Marc Bertin et Patricia Stalder de la main de Suzuki Mitsunari Président de l’ANKF (1) sous les applaudissements des nombreux participants et spectateurs ainsi que de la presse japonaise.

De nombreux témoignages de félicitations à la France n’ont pas tari jusqu’à la clôture de la réception officielle.

La Vidéo de la finale

Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite

Not readable? Change text. captcha txt