CR – Stage LIFKT Orsay

La tradition commence à être bien établie. Le stage LIFKT de février se déroule à Orsay. Et nous les Orsaiens en sommes heureux parce que c’est une occasion d’accueillir les nombreux amis du Kyudo.

Ce stage s’est déroulé les 18 et 19 février, premiers jours des congés d’hiver de la région parisienne. Ce qui n’a pas empêché 70 personnes de venir participer. Beau succès. Succès dû au nombre de participants mais succès aussi grâce à la qualité de l’encadrement.

Aidé par trois encadrants de dojo, Naeko Ohta, Jean-François Decatra et Stéphane Louise, Dominique Inarra sensei nous a présenté le thème du stage : le Ma.

Le MA est le rythme et la réunion de l’intérieur de soi avec l’extérieur. Pour obtenir cette réunion, il faut déjà avoir conscience de son intériorité. Et le souffle, bien maîtrisé dans un corps dynamique et homogène, permet d’y accéder.

Les horaires imposés par la municipalité sont stricts. Le gardien qui nous ouvre les portes ne vient pas avant 9 heures « tapantes ». Les vestiaires n’étant pas prévus pour tant de monde, les uns ont pu installer pendant que les autres se changeaient. Ce qui fait que l’installation du dojo ne nous a pas fait perdre trop de temps.

Après un échauffement et le salut, nous avons assisté à un beau yawatashi de Dominique Inarra sensei, assisté de Naeko Ohta daiichi kaizoe et de Stéphane Louise daini kaizoe.

Ensuite les participants ont effectué un ite gyosha en rythme rapide sur un seul shajo jusqu’à midi. Suivi d’un rapide debriefing général pour donner les particularités communes à la plupart des participants.

La pause repas ne peut plus être prise dans le gymnase. Alors ceux qui avaient prévu leur « bento » sont allés dans une salle éloignée de 500 m au-dessus de la piscine. Les autres sont allés au restaurant. Certains au coréen, d’autres dans un des japonais.

Vers 14 heures, le stage a repris par un mochi mato sharei avec quatre 5eme dan : Naeko Ohta, Jean-François Decatra, Patrick Philippe et Stéphane Louise.

Ensuite, les participants ont été scindés en deux groupes. L’un encadré par Jean-François Decatra et Stéphane Louise et l’autre a été encadré par Dominique Inarra et Naeko Ohta. L’après-midi s’est passée en sharei, rythme rapide, avec correction individuelle par les sensei. Au vu du nombre, chacun a tiré six flèches.

Nous nous sommes quittés à 18 heures et nous nous sommes retrouvés, pour la plupart, dimanche matin à 9 heures … tapantes. Quelques uns nous ont rejoints.

Après un échauffement et un shoshin, nous avons assisté à mon tir de cérémonie préféré : un hitotsu mato sharei avec Dominique Inarra, Naeko Ohta, Jean-François Decatra et Stéphane Louise.

Ensuite, de 10 heures 30 jusqu’à midi, nous avons repris les exercices de la veille.

Après la pause repas, prise dans les mêmes conditions, deux taichi ont été formés avec dix des participants, cinq choisis dans chaque groupe. Le debreifing effectué devant tout le monde, nous a été profitable à tous.

Puis jusqu’à 17 heures 15, les exercices corrigés ont repris mais les sensei ont interverti les groupes.

Ces exercices corrigés individuellement sont pour moi un excellent entrainement. Mais il faut bien dire que ceux qui travaillent le plus, ce sont nos sensei. Un grand merci à eux.

J’avoue avoir été perturbé l’après-midi du samedi mais je crois avoir compris certaines de mes erreurs. N’est-ce pas l’esprit du kyudo que de perturber/casser les mauvaises attitudes et de les remplacer par d’autres, en principe meilleures ? Un mini sondage m’a permis de constater que nous étions nombreux avec ce ressenti. Donc on peut dire que ce stage a été très profitable. Merci à nos sensei.

Et nous nous sommes quittés à 18 heures après avoir rangé le gymnase pour laisser la place au club de … tir à l’arc.

Alain Bellwo
AKV
Orsay, le 21 février 2012

Un petit complément

Ayant participé à ce stage j’ajouterai aux remerciements d’Alain pour Dominique INARRA sensei et ses trois assistants Naeko OTHA, Jean-François DECATTRA et Stéphane LOUISE auxquels au nom de tous les participants je m’associe, un GRAND MERCI au dojo d’ORSAY pour son très sympathique accueil et là encore je pense pouvoir sans me tromper y associer tous les participants à ces deux belles journées de Kyudo.

Patrick PHILIPPE
Président de la LIFKT

Recommended Posts
Contactez-nous

Vous pouvez nous laisser un message et nous vous répondrons au plus vite

Not readable? Change text. captcha txt